vendredi 1 novembre 2019

Atelier Voix Vives prépare sa prochaine lecture vivante :

 "Rupture , perte et/ou regain"   
     jeudi  12 décembre  à 19h   à la Maison du Livre                                                                                                                                                                               

“A vingt ans, la rupture entre le plein et le vide est brutale. On ne sait pas se prévenir de la souffrance. Le bonheur qui nous arrive, on le croit éternel. Puis un jour on s'aperçoit que l'un et l'autre se remplace : la souffrance, le bonheur.” Paul Perreault

L’Atelier Voix Vives prépare sa prochaine  lecture vivante  :  un florilège de textes glanés dans la littérature  d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs , chez des auteures illustres ou anonymes sur  le thème de la  «  RUPTURE" et de ses comparses corollaires : PERTE et/ou (RE)GAIN.
 Rupture ne rime pas forcément avec défaite : si la rupture amoureuse , le deuil, l’exil, seront les invités littéraires incontournables, nous explorerons aussi  tout ce qui concerne le fait ,( pour une personne, un état, une action, une chose, un rythme) de se rompre sous l'effet d'un effort excessif , trop prolongé ou d'un choc, mais aussi des mouvements diverses que cela suscite, de ses avantages.

«Au fond, ce qu'on supporte mal, dans l'amitié, comme dans l'amour, mais d'une manière
générale dans la vie, c'est l'impermanence des choses. Une amitié qui s'achève nous prouve
que rien en ce monde n'est éternel, que tout ce que nous entreprenons, espérons, désirons, se
transforme, se fane, puis disparaît. Toute rupture, me semble-t-il, nous rappelle cela,

PETIT ELOGE DE LA RUPTURE - Brina Svit


     jeudi  12 décembre  à 19h   à la Maison du Livre  de Saint Gilles                                                                                                                                                                                                                                                                                      




"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire