dimanche 9 juin 2024

Notre prochain CLUB de LECTURE : Attention changement de lieu et de dates !!!!


Notre Club de Lecture itinérant prend ses quartiers d’été en vous invitant  cette fois au coeur de Forest dans un lieu dans un lieu stimulant  et solidaire  : la librairie Par Chemins, une petite librairie associative située rue Berthelot 116 à Forest (*).  Animée par des membres bénévoles, elle propose une sélection de livres neufs et d’occasion,  parmi lesquels nousnous réjouissons de vous accueillir.

Ce dimanche 23 juin  de 17h à 18H 

Le Club c’est un moment de partage avec toutes et tous, à tout âge, de 16h30 -18H pour échanger, partager ou découvrir ses coups de cœur littéraires. Chacun.e. choisit de présenter un livre ou simplement d’écouter :
"Ecouter lire pour (se)découvrir, se laisser guider, s'orienter ou se perdre »

Entrée libre mais Réservation souhaitée asblpasmoi@gmail.com 


(*) tram 97 arrêt Berthelot
              82 arrêt Wiei’s
  Bus 49 -50 arrêt Wiei’s
            52 arrêt Rochefort
 
 

 


 

jeudi 6 juin 2024

A la Librairie Par Chemins :


 

Jeudi 13 juin 19h, la Librairie Par Chemins accueille l'association d'éducation permanente Action et Recherche Culturelles pour une présentation de Ecologie, alternatives et capitalisme : glissements de terrain, dixième numéro de Permanences Critiques.

"La crise écologique sera sans doute le point de basculement du système-monde capitaliste. Mais, justement, vers quoi basculera-t-il ? Tout l’enjeu est là. S’il faut encore espérer autre chose qu’une catastrophe majeure, il est crucial d’œuvrer à construire des alternatives à cette économie fondamentalement écocide. Mais l’ébauche d’un monde post-capitaliste n’est pas chose aisée à tracer – d’autant que les logiques de récupération, de captation ou de neutralisation que l’ordre dominant déploie pour assurer sa perpétuation sont complexes, intriquées, et redoutablement efficaces. 
Entre désirs consuméristes, glorification de la résilience, apories des luttes de petite échelle et effets pervers de sous-systèmes palliatifs, Permanences Critiques tente de fournir des éléments de réflexion critique pour tous·tes celleux – citoyen·nes, militant·es, associations, collectifs, etc. – qui œuvrent, à toutes échelles, à bâtir d’autres modèles que celui du capitalisme."

Sommaire
Réalisme capitaliste et alternatives – Benoît Halet
Contre la résilience et son monde – Thierry Ribault
Au nom de quoi la lutte se forme ? – Igor Dejaiffe
ZAD partout, une stratégie révolutionnaire – Juliette Léonard et Miguel Schelck
Déchets textiles et économie circulaire : comment fermer la boucle ? – Mona Malak
Construire la « classe qui souffre le plus ». Réflexions sur le problème de l’altérité dans les luttes – Nicolas Marion

Avec les présences de :
Mona Malak, sociologue et chargée de recherches à l’ARC asbl. Elle s’intéresse notamment aux questions liées au travail, au militantisme et aux rapports de domination.
Nicolas Marion, philosophe, éditeur responsable de Permanences Critiques et coordinateur à l’ARC. Ses travaux portent principalement sur l’exercice des dominations capitalistes, y compris dans et par les structures et les individus qui entendent s’y opposer.
Benoît Halet, philosophe, enseignant et chargé de recherches à l’ARC. Il travaille notamment autour des questions liées à l’imaginaire et aux structures narratives en philosophie politique.
Juliette Léonard, sociologue et chargée de recherche dans le milieu associatif. Elle est militante féministe et antifasciste à la FGTB Bruxelles.
Miguel Schelck, animateur aux Jeunes FGTB Bruxelles et militant au groupe syndical antifasciste de la FGTB Bruxelles et dans la plateforme 21/03 « Lève-toi contre le racisme ».
Igor Dejaiffe, sociologue. Ses recherches portent sur l’analyse des mouvements sociaux et la sociologie du conflit.

L’ARC (Action et Recherche Culturelles) est une association qui oeuvre pour une société plus juste par le biais de la promotion et de la protection des droits culturels. La revue de l'association, Permanences critiques, se propose de produire des savoirs critiques qui abordent les phénomènes sociaux dans leur complexité pour en cerner les structures profondes, assument leur ancrage dans les mouvements de transformation sociale pour y déployer des perspectives stratégiques et, surtout, explicitent les arguments qui les soutiennent pour permettre aux lecteur·rice·s de se positionner de manière autonome.

 

Le vendredi 28 juin, de 9h30 à 12h30, la collective Les Flower Rangers ont le plaisir de vous inviter à l’arpentage* du livre « Rêver l'obscur - Femmes, magie et politique » de Starhawk.

-> 𝗘𝘃𝗲́𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗴𝗿𝗮𝘁𝘂𝗶𝘁, sur inscription ici : 
https://urls.fr/tDS8rh
 
L'auteure, figure historique de l'écoféminisme, ouvre des pistes pour en finir avec le sentiment d'impuissance face à l'oppression et au saccage écologique :
"Retrouver notre pouvoir personnel est un voyage qui guérit, mais il n’est pas facile. (...) Pour nous libérer, pour retrouver le pouvoir du-dedans, le pouvoir de sentir, de guérir, d’aimer, de créer, de donner forme à notre avenir, de changer nos structures sociales, nous pouvons avoir à nous battre contre nos propres formes de pensée. Nous pouvons avoir à changer notre territoire intime autant que l’extérieur, et à nous confronter aux formes d’autorité que nous véhiculons en nous. Car nous faisons la culture à notre image, comme elle nous fait à la sienne. Si nous n’acceptons pas de nous confronter à nous-mêmes, nous risquons de reproduire le paysage de la domination dans les structures mêmes que nous créons pour combattre l’autorité. Le changement est effrayant, les sorcières ont un dicton : « Où il y a de la peur, il y a du pouvoir. » (...) Si nous apprenons à ressentir notre peur sans la laisser nous arrêter, la peur peut devenir une alliée, un signe qui nous dit que quelque chose que nous avons rencontré peut être transformé. "

 
Qui sont les 𝗙𝗟𝗢𝗪𝗘𝗥 𝗥𝗔𝗡𝗚𝗘𝗥𝗦 ? Une collective de joyeuses herboristes, un bouquin dans une main et une binette dans l’autre. Elles plantent, cueillent, animent des groupes, et s’interrogent sur la portée politique de leurs gestes. Le tout en collants à paillettes biodégradables.
 
*Un 𝗔𝗥𝗣𝗘𝗡𝗧𝗔𝗚𝗘 est une méthode de lecture collective d'un ouvrage, issue de l'éducation populaire. Le principe est de lire un ouvrage au même moment, à plusieurs et en morceaux – chacun.e son morceau – puis d’en discuter ensemble pour en retirer un savoir critique et collectivement partagé.
 

Librairie Par Chemins et Ruines
Rue Berthelot 116
1190 Forest
https://www.librairie-par-chemins.be/

Lundi, Mercredi & Samedi : 11h - 19h
Mardi, Jeudi & Vendredi : 15h - 19h
Dimanche : 14h - 17h